Les mouches sont des insectes souvent mal aimés par l’homme car elles peuvent traîner avec eux leurs lots d’inconvénients et de souillures dans nos domiciles (excréments sur les murs, bactéries apportées sur les aliments…). Elles représentent également un certain dérangement et sont, encore de nos jours, associées à l’idée de dégradation des cadavres et des morts. Une infestation de mouches peut parfois avoir des répercussions dévastatrices pour des cultures et des potagers.

Vous êtes au prise avec un problème de mouche dans la maison ? N’hésitez pas à faire appel aux vrais exterminateurs de mouches de chez PK Extermination ; nous saurons vous débarrasser efficacement de ces petits insectes volants.

Saviez-vous toutefois qu’il existe quatre différentes sortes de mouches au Québec ? Voici leurs plus grandes caractéristiques afin que vous soyez en mesure de bien les détecter.

La mouche domestique

Mouche domestique, mouche verte, mouche noire, mouche à viande… Très présente au Québec, cette mouche se nourrit de matière organique en décomposition, de déchets, d’excréments ou de toute autre matière organique. Possédant une espérance de vie allant jusqu’à 1 mois (si vous ne l’avez pas tuée d’ici-là), elle peut pondre de 500 à 1 000 oeufs par portée.

Voici quelques moyens de réduire la présence de mouches domestiques à votre domicile : ne pas empiler les poubelles et les jeter fréquemment, passer l’aspirateur, nettoyer les comptoirs et les meubles de cuisine, composter les aliments en décomposition et fermer hermétiquement les contenants de nourriture.

La mouche à drain

Portant également le nom de « mouche papillon » ou « mouche des éviers », la mouche à drains est nuisible et envahissant. Se nourrissant de déchets organiques et s’établissant dans les canalisations de cuisine et de salles de bain, cette mouche peut devenir un véritable fléau pour votre maison et votre qualité de vie. Son espérance de vie est très réduite (seulement de deux semaines environ) mais cet insecte compense par une reproduction très rapide de 30 à 100 oeufs par portée. La mouche à drain a une taille très petite d’une longueur de 2 mm, mais possède des ailes de deux fois sa longueur.

Vous pourrez constater sa présence autours des lavabos, éviers, drains et tuyaux d’évacuation. Question de prévention, nous conseillons de vider régulièrement vos poubelles, de nettoyer vos drains fréquemment et de veiller à boucher les fissures apparentes dans vos murs ou encore le carrelage de votre salle de bain.

La mouche drosophile

Communément appelée mouche à fruit, la mouche drosophile est une véritable bibitte à sucre! Se nourrissant surtout de fruits, de cidre, de sirop et de sucre, elle ne présente aucun danger pour l’homme car elle ne pique pas, mais elle peut contaminer vos fruits et légumes en y déposant des oeufs.

Malgré son espérance de vie de 30 jours, cette mouche se reproduit très vite : à tous les 10 jours, elle peut pondre plus de 400 oeufs. De couleur brun roux tirant sur le jaunâtre, il est important de contrôler son environnement afin de limiter sa prolifération.

Si vous constatez la présence de fruits gâtés et rongés, de traces noires ou encore d’oeufs pondus directement dans les fruits, cela signifie que les mouches drosophiles sont bien actives dans votre maison. Voici toutefois quelques trucs afin de réduire les chances de provoquer inconsciemment une surpopulation de mouches drosophiles : composter les fruits et légumes pourris, ne pas laisser des bouteilles de cidre ou de jus de fruits ouvertes, jeter régulièrement les poubelles, nettoyer les meubles et les comptoirs de cuisine et installer des moustiquaires aux portes et fenêtres.

En derniers recours, il peut être utile d’installer des pièges à drosophiles : vous n’avez qu’à remplir de petits récipients de liquide sucré (du jus de fruits par exemple) et de le mélanger avec du produit à vaisselle. Le sucre attirera les mouches, mais le liquide à vaisselle les empêcheront de s’en aller en les emprisonnant.

La mouche pollénie

Ressemblant beaucoup à la mouche domestique en apparence, la mouche pollénie est toutefois du double de la taille de sa cousine. Ces mouches produisent un fort bourdonnement en plus de dégager une certaine odeur lorsqu’on les écrase et peuvent donc devenir un problème dans votre maison. Elles s’alimentent de fleurs et de fruits et c’est pourquoi elles hivernent dans nos maisons durant les temps froids et se réveillent au printemps. La mouche pollénie se reproduit du printemps à l’automne et a une durée de vie moyenne se situant entre 25 et 39 jours, dépendamment de la température.

Si vous constatez la présence de mouches amassées en grappes, un bourdonnement dérangeant près de vos fenêtre ou encore une odeur particulièrement sucrée et âcres lorsque vous les écraser, cela signifie que vous avez une famille de mouche pollénie sous votre toit.

Choisissez les exterminateurs de mouches professionnels de la Rive-Sud et de la Rive-Nord de chez PK Extermination pour tous vos besoins en gestion parasitaire.

Contactez-nous dès aujourd’hui
pour tout besoin d’extermination

Contact